Quels Sont les Risques de la Séduction sur nos Cellulaires ?

Quels Sont les Risques de la Séduction sur nos Cellulaires ?

De quels façons l’envoie de sexto peut-elle être dangereuse et comment séduire inintelligemment sur notre cellulaire ?

Rencontre pour les 15 ans à 20 ans – 1h30

Objectif général  : La rencontre permettra aux participants d’être sensibilisés aux effets que peut avoir l’envoi de sexto sur leur vie privée et intime.

Objectifs spécifiques :

  1. Reconnaitre le caractère intime à l’envoi de sexto
  2. Identifier les raisons pour lesquelles on peut envoyer un sexto
  3. Reconnaitre les risques reliés à l’envoi de sexto
  4. Identifier des façons d’envoyer des sexto de manière sécuritaire

Le thème de cette rencontre est dirigé vers l’envoi de sexto. L’envoi de sexto, ou l’action de sextage est défini comme l’envoi de message par téléphone de contenu sexuellement explicite comme des messages textes, des photos et des vidéos (« the definition of sexting », 2016). La forme de sexto la plus populaire dans tous les types de relations est l’envoi de message texte écrit (Drouin et al. 2013). Le tiers des participants de l’étude de Drouin et al. (2013) ont déjà envoyé des photos coquines à leur partenaire sans qu’il y ait une totale nudité ce qui démontre une partie de l’ampleur du phénomène. Le risque d’envoyer des sextos explicites est perçu plus grand par les participants lorsqu’il est envoyé à des partenaires de relation occasionnelle plutôt que romantique (Drouin et al. 2013). D’après l’étude de Gordon-Messer et al. (2013), près de 30 % des jeunes adultes vont déjà avoir envoyé un sexto et 41 % vont en avoir reçus un. Dans cette étude, l’envoi de sexto semble un comportement réciproque puisque 66 % des participants ont rapporté que les deux partenaires envoyaient et recevaient des sextos (Gordon-Messer et al. 2013). Les hommes vont avoir plus tendance à recevoir des sextos qu’à en envoyer, ce qui peut être attribué au fait qu’ils puissent souvent recevoir une conversation de sexto ne leur étant pas originalement destiné (Gordon-Messer et al. 2013). 40 % des hommes de cette recherche ont déjà reçu le contenu de sexto ne leur étant pas destiné à l’origine à cause du partage d’une conversation privée par un ami ce qui peut démontrer une partie des dangers à envoyer des sextos (Gordon-Messer et al. 2013). Également, d’après l’étude de Gordon-Messer et al. (2013), le sextage n’est pas associé à des comportements à risque. Cependant, le partage de sexto à l’origine privé peut amener de la détresse psychologique (Gordon-Messer et al. 2013). D’un autre côté, l’étude de Benotsch et al. (2013) avance que le sextage est relié à l’usage de drogue et à des comportements sexuels à risque. Dans cette étude, 31 % de ceux qui envoient des sextos ont eu une relation sexuelle avec un nouveau partenaire sexuel suite à l’envoi de sexto (Benotsch et al. 2013). L’étude de Weisskirch et Delevi (2011) avance que l’envoi de sexto à l’intérieur d’un couple romantique serait lié à l’anxiété d’attachement. Le partenaire enverrait des sextos pour garder l’attention du partenaire et réduire l’insécurité relationnelle (Weisskirch et Delevi, 2011).

Pour allez plus loin : Comment survivre à une infidélité ?

Jade Cousineau

Sexologue B.A. Relation d’aide à Blainville

Contact

Bibliographie :

Benotsch, E., Snipes, D., Martin, A., et Bull, S. (2013). Sexting, Substance Use, and Sexual Risk Behavior in Young Adults. Journal Of Adolescent Health, 52(3), 307-313. http://dx.doi.org/10.1016/j.jadohealth.2012.06.011

Dir, A. et Cyders, M. (2014). Risks, Risk Factors, and Outcomes Associated with Phone and Internet Sexting Among University Students in the United States. Arch Sex Behav, 44(6), 1675-1684. http://dx.doi.org/10.1007/s10508-014-0370-7

Drouin, M. et Tobin, E. (2014). Unwanted but consensual sexting among young adults: Relations with attachment and sexual motivations. Computers In Human Behavior, 31, 412-418. http://dx.doi.org/10.1016/j.chb.2013.11.001

Drouin, M., Vogel, K., Surbey, A., et Stills, J. (2013). Let’s talk about sextage, baby : Computer-mediated sexual behaviors among young adults. Computers In Human Behavior, 29(5), A25-A30. http://dx.doi.org/10.1016/j.chb.2012.12.030

Gordon-Messer, D., Bauermeister, J., Grodzinski, A., et Zimmerman, M. (2013). Sexting Among Young Adults. Journal Of Adolescent Health, 52(3), 301-306. http://dx.doi.org/10.1016/j.jadohealth.2012.05.013

https://jeunessejecoute.ca. (2015). Le sextage comporte-t-il des risques ?. [online] Available at : https://jeunessejecoute.ca/Teens/InfoBooth/Sexting/Is-sexting-safe.aspx [Accessed 31 Oct. 2016].

INTIMITÉ : Définition de INTIMITÉ. (2016). Cnrtl.fr. Récupéré le 31 Octobre 2016, de http://www.cnrtl.fr/definition/intimit%C3%A9

Lee, M. et Crofts, T. (2015). Gender, Pressure, Coercion and Pleasure: Untangling Motivations for Sexting Between Young People. CRIMIN, 55(3), 454-473. http://dx.doi.org/10.1093/bjc/azu075

the definition of sextage. (2016). Dictionary.com. Récupéré le 31 Octobre 2016, de http://www.dictionary.com/browse/sexting?

Van Ouytsel, J., Walrave, M., et Van Gool, E. (2014). Sextage : Between Thrill and Fear—How Schools Can Respond. The Clearing House : À Journal Of Educational Strategies, Issues And Ideas, 87(5), 204-212. http://dx.doi.org/10.1080/00098655.2014.918532

Weisskirch, R. et Delevi, R. (2011). “Sexting” and adult romantic attachment. Computers In Human Behavior, 27(5), 1697-1701. http://dx.doi.org/10.1016/j.chb.2011.02.008