N'avoir aucun désir sexuel pour aucun des sexes Jade Cousineau Sexologue Blainville Laurentide Rive-Nord Laval Mirabel Québec Montréal Saint-Jérome Sainte-thérese Boisbriand
Chroniques sexologiques

Qu’Est-ce que l’Asexualité ?

Qu’Est-ce que l’Asexualité ?

Ne pas avoir de désir sexuel envers personne

L’asexualité est un concept assez énigmatique, puisque le désir sexuel est, en-soi, encore difficile à expliquer. Chaque personne a sa propre définition de l’asexualité. L’asexualité peut être perçue comme une orientation sexuelle dirigée vers aucun des deux sexes. La personne asexuelle ne ressentirait pas d’attirance sexuelle envers les hommes ni envers les femmes. Pour mieux expliquer cette définition, on peut dire que la plupart d’entre nous connaissons des gens envers qui nous ne sommes pas attirés sexuellement. Pour certains asexuels, tout le monde n’est simplement pas attirant sexuellement. De plus, selon certains asexuels, l’asexualité n’équivaudrait pas à de l’abstinence. Par exemple, on ne dit pas qu’un homme homosexuel est abstinent envers les femmes. Cela est pareil pour plusieurs asexuels puisque, selon eux, ils ne s’abstiennent de rien, ils n’ont aucun désir sexuel. De plus, il arrive que des personnes asexuelles aient des relations sexuelles; on ne peut donc pas dire que les asexuels sont simplement des gens abstinents, loin de là.

Qu'Est-ce que l'Asexualité ? Blainville
Qu’Est-ce que l’Asexualité ?

Il existe des milliers de façons de s’identifier comme asexuels et des milliers de raisons de l’être.

La relation sexuelle va dégoûter certains asexuels et ils seront répugnés à l’idée d’avoir ce type de relation. Ce dégoût peut être lié à plusieurs facteurs propres à chaque personne, par exemple, une agression sexuelle. L’asexualité peut subvenir au cours de la vie de l’individu, c’est celui-ci qui décide consciemment ou non, de mettre un terme à tout désir sexuel. Dans certains cas, l’asexualité peut engendrer des questionnements ou une souffrance. Des ressources d’aide existent alors pour permettre à l’individu de mieux se comprendre.

D’autres personnes se sentent indifférentes par rapport à la relation sexuelle, elles ne ressentent donc aucun dégoût envers la sexualité. Il est bon à savoir que malgré l’absence d’attirance sexuelle chez les personnes asexuelles, ces individus peuvent avoir une relation intime avec une autre personne. Il peut, dans certains cas, y avoir une attirance romantique pour cette personne, ce qui est différent d’une attirance sexuelle. Une personne s’identifiant comme asexuelle peut être attirée par une autre personne sans avoir de désir sexuel pour elle. Même s’ils n’ont pas de relations sexuelles, deux asexuels pourrait ressentir des sentiments amoureux l’un pour l’autre. La manière dont ils démontrent leur amour l’un envers l’autre est propre à chacun. Il existe toutes sortes de façons de vivre son asexualité et dans certains cas, il est possible de la vivre en couple. Il n’existe aucune limite ou barrière à ce qu’un asexuel peut vivre ou à la relation de couple qu’il peut avoir. Il est inutile de vouloir définir clairement ce qu’est une personne asexuelle ou de vouloir l’étiqueter.

Une personne asexuelle peut donc avoir également une orientation romantique. Elle serait alors romantiquement dirigée vers certaines personnes. On pourrait alors parler de hétéroromantiques (envers le sexe opposé), homoromantiques (envers le même sexe), biromantiques (envers les deux sexes), panromantiques (sans préférence) et aromantiques (qui ne ressentent pas d’attachement romantique). Il arrive qu’une personne asexuelle ait des relations sexuelles pour diverses raisons. Par exemple, une personne asexuelle peut être en couple avec une personne hétérosexuelle (attirance envers l’autre sexe). Dans ce couple, il se peut que les relations sexuelles soient négociées et que la personne asexuelle ait des relations sexuelles avec son partenaire pour lui faire plaisir, pour connecter physiquement avec lui, etc.

La cause liée au fait d’être asexuel est difficile à expliquer et est différente pour chaque personne. Deux personnes se considérant comme asexuelles pourraient avoir une définition complètement différente de ce qu’est l’asexualité. C’est pourquoi, lorsque l’on parle d’asexualité, il est important d’éviter de vouloir mettre une étiquette à cette personne et de vouloir qu’elle concorde exactement à une définition trouvée sur Internet. L’asexualité est définie d’une manière différente pour chaque personne. De plus, tout comme l’orientation sexuelle, l’asexualité d’une personne peut changer au cours de sa vie, particulièrement entre l’adolescence et la trentaine. C’est un moment où elle part à la découverte d’elle-même et où sa définition d’elle-même peut changer. L’asexualité peut fluctuer, surtout lorsque la personne est encore à une étape où elle définit son identité.

Dans certains cas, une personne peut savoir, sans jamais avoir eu de relations sexuelles, qu’elle est asexuelle. Dans d’autres cas, la personne asexuelle aura besoin d’expérimenter la relation sexuelle pour mieux se comprendre. Il existe des milliers de façons de s’identifier comme asexuel et il existe des milliers de raisons de l’être.

Si vous avez des questionnements par rapport à votre orientation sexuelle ou si vous avez besoin de parler, les sexologues sont formés pour vous aider. Contact

Jade Cousineau

Sexologue B.A. Relation d’aide

Source : Asexualite.org. (2017). Asexualité | AVA. [En ligne] Disponible à: http://www.asexualite.org/asexualite / [Consulté le 20 mars 2017].

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s